Legendre-web.fr » Auto & Moto » Assurance pour voiture sans permis : que savoir avant la souscription ?

Assurance pour voiture sans permis : que savoir avant la souscription ?

Toutes les voitures en état de marche doivent être assurées. En tant que propriétaire d’une voiture et ne disposant pas de permis, vous devez donc vous aussi assurer votre véhicule. Cela étant, que faut-il savoir avant de souscrire cette assurance ?

Elle porte le plus souvent sur un type précis de voiture

L’assurance pour voiture sans permis peut traditionnellement s’adresser à ce qu’on appelle une voiturette. C’est un type de véhicule généralement conduit par des jeunes âgés de 16 ans au minimum. Ce sont généralement, ceux qui ne désirent pas passer le permis de conduire, mais qui souhaitent se déplacer à voiture sur de courtes distances.

C’est aussi un contrat qui s’adresse aux propriétaires de voiture qui n’ont pas de permis. Ainsi, l’assurance pour voiture sans permis peut être souscrite même quand le véhicule en question n’est pas une voiturette. Il convient de préciser à ce niveau que cette assurance est absolument obligatoire à partir du moment où le véhicule que vous possédez est fonctionnel. Ceci est dû au fait qu’un tel bien peut causer des dommages à autrui au même titre qu’un véhicule détenu par une personne ayant le permis.

Sa couverture dépend de la formule choisie

En principe, le contenu de cette assurance ne diffère pas vraiment d’une assurance auto classique. La première chose que l’assurance pour voiture sans permis doit garantir, c’est la responsabilité civile du propriétaire dans le cas où son bien cause un dommage à autrui. On la retrouve dans tous les contrats de ce type. C’est une couverture basique qu’on retrouve dans la formule au tiers. Son coût mensuel se situe entre 20 et 55 euros.

Une meilleure formule dite intermédiaire protégera en plus votre véhicule des vols, des bris de glace ou des incendies. Elle nécessite le paiement mensuel d’une somme variant entre 30 et 62 euros selon l’assureur contacté. La formule ultime appelée tous risques peut prendre en compte en plus de tout ceci, plusieurs autres éventualités et même couvrir les dommages infligés au conducteur (même de son fait). C’est la plus chère avec un coût situé entre 42 et 70 euros par mois.

Elle peut prendre en compte des garanties complémentaires

Tous les assureurs ne vous proposeront pas le même contrat d’assurance pour voiture sans permis. Si les garanties classiques sont la plupart du temps les mêmes, il existe ce qu’on appelle les garanties optionnelles. Ces dernières pourtant très utiles peuvent tout de même fortement varier selon les assureurs.

Il est de ce fait, important de comparer les offres des différents assureurs avant de souscrire un contrat. La protection juridique est par exemple, une garantie complémentaire du contrat d’assurance qui vous permet de bénéficier de l’appui de votre assureur pour les cas de litige lié au véhicule assuré. L’assistance 0 kilomètre est également une autre garantie grâce à laquelle vous pourrez bénéficier d’un dépannage même lorsque vous êtes devant votre logement.

L’assurance peut porter le nom d’un tiers

Ce n’est pas parce que vous devez souscrire une assurance pour voiture sans permis que le contrat doit forcément porter votre nom. Vous pouvez être amené à désigner dans votre entourage un proche dont le nom figurera sur le contrat. Cette personne peut ne jamais avoir à conduire le véhicule. Elle vous dépanne donc le temps que vous ayez votre permis. Prenez le soin d’en informer votre assureur.