Legendre-web.fr » Santé » Les accords mets et vins : quelles sont les règles de base ?

Les accords mets et vins : quelles sont les règles de base ?

Servir du vin à ses invités lors d’un repas est sans doute une base de la gastronomie française. Cependant, les accords mets et vins sont assez délicats à réussir quand on est un néophyte. Heureusement, en suivant quelques règles de base, vous êtes sûrs de ne pas rater vos associations mets et vins.

L’harmonie entre le vin et le plat

Tous les plats ne s’accordent pas avec tous les types de vins. Vous devrez donc tenir compte du mets lors du choix du vin qui l’accompagnera. Il ne faudrait pas que le goût du vin prenne l’ascendant sur celui du plat.

Les saveurs des deux éléments se doivent d’être complémentaires. Pour ce faire, vous devrez commencer par équilibrer l’intensité du vin et du plat. Une règle simple vous permet de ne pas vous tromper.

Il s’agit de toujours servir un vin léger avec un plat ayant une saveur légère. De même il faut associer un vin plus puissant à un repas au goût puissant. À titre d’exemple, un vin rouge puissant sera l’allié parfait pour un plat à base de gibier. Ainsi, vous devrez toujours veiller à ce que le vin qui accompagne vos plats ne soit pas plus puissant ou moins léger que lesdits plats.

Par ailleurs, pour obtenir l’harmonie parfaite, il est important de pouvoir déterminer les intensités des mets et des vins. De cette manière, en partant du plat le plus léger au plat le plus fort en bouche, on retient :

  • les crustacés et fruits de mer
  • les entrées
  • les poissons
  • les viandes blanches
  • les viandes rouges
  • et enfin les plats sucrés et desserts.

Concernant les vins, on retient cet ordre, allant des plus fins aux plus puissants :

  • le blanc sec, crémant, champagne
  • le blanc corsé
  • le rouge léger
  • le rouge puissant
  • et enfin le moelleux et le liquoreux.

Il ne vous reste donc plus qu’à aligner les uns en tenant compte des autres, pour un menu réussi.

L’ordre à respecter pour un bon déroulé

La première étape pour ne pas rater vos accords mets et vins est bien de créer une parfaite harmonie entre les plats et les vins. Toutefois, vous devez aussi suivre une hiérarchie gustative. De cette manière, vous permettez à votre palais et à celui de vos invités de profiter pleinement des saveurs des vins.

Pour ce faire, vous devez toujours servir les vins en montant graduellement en puissance. Cela revient à débuter par le vin le plus acide pour finir par le plus sucré. Cette règle vous évitera d’être incohérent au risque de mélanger les saveurs en bouche.

Il existe quelques exceptions lorsqu’on est expert en œnologie. Mais, pour un novice, il est préférable de suivre l’ordre préétabli. Veillez ainsi à commencer par :

  • le vin mousseux
  • le vin blanc ou rosé
  • le vin rouge
  • et enfin le vin moelleux.

En suivant cette règle, vous êtes certain de ne pas prendre de risques. Il serait vraiment dommage que vos invités viennent à regretter un vin préalablement servi.

Voilà comment s’assurer de faire vivre à vos convives une expérience gustative unique. Il ne vous reste plus qu’à vous rendre en cuisine… ou en cave.